Corporation des Systèmes Indépendants

Le forum de la CSI, car Celestus gardera notre empreinte !
 
CelestusAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'épave de l'Exodus

Aller en bas 
AuteurMessage
Jenkins
Moderateur
Moderateur
avatar

Nombre de messages : 4211
Age : 27
Localisation : Derrière toi!!!!
Lieu de résidence : Dans ton c...anapé!!
Qui c'est qu'est l'plus floodeur? : 7991
Date d'inscription : 06/07/2008

Feuille de personnage
Identité :: Keyan Jenkins
Caracteristiques :: Vétéran
Autres caractéristiques:: Trou d’uc

MessageSujet: L'épave de l'Exodus   Dim 21 Déc - 14:30

Citation :
Les derniers préparatifs sont en ordre Harper ?

Oui amiral... Nos derniers convois décollent. Les flottes ennemis arrivent dans quelques heures, il faut y aller majesté...

Quels sont les rapports des équipes de secours?

Une catastrophe. Le contact a été comme vous le savez perdu avec nos colonies de galaxie 8... Ils n'on trouvé que des débris... Nos comptoirs de galaxie 5 ont été rasé entièrement: Nausicaa et Europe finissent de se consumer.
Dione et Calypso n'existes plus, et les vaisseau ennemis achèvent Callyrhoe... Les rapports des troupes sur place sont catastrophique...


Nous n'avons donc plus aucune chance... L'heure de notre départ approche... Des nouvelles des Nefs?

Les unités survivants de la Navy et du seigneur Sinamir vienne de fuir sur Epsylon, quand au seigneur Youplaboom... Il... Il c'est battu jusqu'au bout, mais... Le buveur dantesque n'as pas survécu aux assaut répété de l'ennemis... Certains parle d'une navette qui aurait fuit avant l'explosion de la Nef-Mère, mais rien n'as été confirmé... Sinamir à sauvé un module de raffinerie de Venom, nous avons récupéré une petite nef ectorionnienne, mais tous sont en sevrage, ils sont condamnés...

L'Exodus a t'il rejoint les dernières nefs?

Oui, il est totalement opérationnel... Mais le Charybde et le Scilla ont été détruit avec les autres nefs...

Les Service Sanitaire Galactique nous le payerons... Sans ses vaisseaux.... Nous ne pourrons évacuer tout la planète.... Combien de place?

3 milliards Imperator... Soit les deux tiers des némésiens.... Déja 16 milliards de morts sur les colonies... Nous serons les derniers de notre peuple... Il n'y a pas d'autres solutions? Vous en êtes sur?

Il n'y en a pas... les Services Sanitaires ne nous laisserons pas en paix... Mais pourquoi l'Empereur des 9 Galaxies a-t-il bu du Venom!? Il est temps... Partons...

Jenkins se baissa, saisit un peu de neige sur le sol glacé, et le glissa dans un petit pot, qu'il referma soigneusement, et rejoignit les convois. Le ciel était couvert de vaisseau divers, les dernières unités de la Navy, des transporteurs, des yacht, tous se pressait vers les spatioports afin d'embarquer le maximum de personnes. L'astroport de New Liverpool semblait un îlot au milieu d'une foule de millions de personnes attendant le dernier départ... Dans la navette un Jenkins en treillis donna le pot de neige et un étrange livre à la couverture de cuir à sa femme.

Ne dit rien, écoute. Ceçi est l'Histoire de notre peuple, notre trésor le plus prçieux, conserve le, quoi qu'il arrive. Némésis rennaîtra, et ce livre lui apprendra sa Jeunesse. Maintenant va, Harper veillera sur toi...

Il embrassa sa compagne, caressant une dernière fois son ventre arrondi, et sortit du vaisseau avant la fermeture des portes. Un soldat lui tendit un fusil d'assaut, et d'un signe au pilote il ordonna le décollage. Tandis que le vaisseau rejoignait les derniers appareils du convoi, Jenkins rejoignait les soldats de la Garde. Il regarda les derniers vaisseau rejoindre le Sub espace, en route vers le gigantesque Exodus, dernier espoir de sa nation, qui fuyerait dans le vide galactique en compagnie des dernièrs Nefs de Sinamir, en direction d'un lointain amas galactique que les savant nommait le Celestus...

Les dernières heures furent longue, et fuent réservé aux derniers préparatifs: ceux qui restaient étaient armés, civil comme militaires, les techniciens mettait en service des canons d'un type encore jamais vu, de gigantesques canon à accélération magnétique d'un type oficieux, normalement interdit. Ces canons propulsaient des charges thermobucléaires, capable en un tir de détruire des appareils du gabarit de l'Etoile de la Mort. Les défenses standard étaient elle débridés, l'usure prématuré des pièce n'étant pas le but recherché en cette dernière bataille. Le but des derniers némésiens était simple, ralentir l'enemi, permettre à l'Exodus de fuir, de faire perdurer la culture némésiennes...

L'alerte fut donnés. Jenkins régla son vieux casque de Marines, et rejoignit ses troupes. Le silence n'était brisé que par les craquement des crans de sûreté que l'on enlève, tandis que le ciel habituellement bleu prenait une couleur blanchâtre: une gigantesque fenètre hyperspatiale s'ouvrait, par le gouffre béant sortaient des gigantesques vaisseaux, de la taille de lune, des dizaines de milliers de vaisseaux plus petits, de l'Etoile de la Mort au croiseur, aux milieu d'une nués de millions de chasseurs.

Les défenses tonnèrent d'un vacarme assourdissant, et des vagues entières de plasmas, des millions de tonnes de projectiles et de roquettes, des vrilles de lasers, firent un carnage dans les premières lignes ennemis. La flotte plonga vers l'atmosphère, déversant de leur soutes des centaines de milliers de vaisseaux de débarqement de troupes. Leurs millions de tourelles firent feu, détruisant des villes entières, écrasant la déense planétaire. mais les défenseurs du Joyau de la Couronne ne bougèrent point, tandis que des millions de soldats se déversaient des navettes ennemis, portant les sombres insignes de l'Armée Universelle Impériale. Les fusils némésiens se levèrent, au son de l'hymne national, tandis que l'on hissait les couleurs. Le drapeau or et azur de l'Empire Némésiens flotta une dernière fois. L'Apocalypse commença...

Loin dans l'espace, un géant de métal ronronnait du son de ses moteur...

Loin dans l'espace, des convois vidaient des flots de gens éplorés dans les gigantesques soutes...

Loin dans l'espace, trois milliards de réfugiés s'introduisaient dans des caissons cryogéniques...

Loin dans l'espace, un pilote déclenchait de puissants propulseurs...

Loin dans l'espace, une femme s'endormait dans les glaces d'une froide capsule...

Loin dans l'espace, un petit coeur battait doucement dans le corps de sa mère...

Loin dans l'espace, un titan de métal partait vers l'inconnu...

Voici ce que nous considérions il y a encore quelques années comme une légende... Un témoignagne venant d'un holodisque trouvé près de Tulé. Nous avons penser à un canular initialement... Jusqu'à peu de temps après l'accession à l'ère spatiale: dans le cadre de recherche de ressources dans les glaces arctique, un de nos sattellite repéra une zone de plusieurs dizaines de kilomètres de long, étrangement dense, à près de 12 kilomètres sous la banquise. Des test géologique ont prouvé un effondrement massif de glace dans la zone, datant des premières traçes de civilisation némésienne, soit plusieurs millénaires. A l'aide de matériel avancé importé à prix d'or d'Epires plus dévellopé, nous avons entammé des études du sous sol: la masse était métallique, du métal pur, par les classiques oxydes. Un rayonnement énergétique mineur fut aussi identifié: ce qui se cachait sous terre était manufacturé. Les fouilles comencèrent. Les zones alentours était formelles: un choc majeur, tel l'atterissage d'un objet massif, avait perturbé le sous sol glaciaire de la région, causant un affaisement en quelques années de l'objet. Cette découverte rejoignait les légendes de l'Exodus, un navire qui aurait mené sur Némésis notre peuple... Quoi qu'il en soit, jusqu'à recemment, et l'utilisation de procédés de détection récent, nous ignorions ce qui était enterré. Juste une forme allongé de près de 30 kilomètres de long. Jusqu'à il y a quelques mois, ou ces procédés ont indiqué que la structure sous terraine avait tout d'un massif vaisseau, ils ont modélisé la plupart de l'appareil. La forme générale est effectivement semblable à celle des vaisseaux actuels, mais de taille nettement supérieure. La propulsion cependant emmet encore un étrange rayonnement, caractéritique d'une propulsion hyperspatiale technologiquement antique.

Les forages entammé il y a quelques mois ont presque atteint le vaisseau, s'arrêtant à un mètre pour les plus proche: nous n'osons encore percer les dernières couches, par peur de polluer le site. Les observations visuelles sont édifiante: la coque est rongé par de nombreux impact d'armes énergétiques, mais semble globalement en bonne état, et les moteurs sont encore en état de marche: l'appareil est opérationel. Un détail a attiré notre attention: le vaisseau porte déja le faucon azur comme blason, or il représente une espèce de faucon caractéristique de Némésis, une espèce que nous pensions présent uniquement sur notre monde...

Quoi qu'il en soit, nous sommes parfaitement à tout moment capable d'ouvrir les dernières barrière de glace, et de sortir l'Exodus de sa prison, mais nous ne le ferrons pas avant d'être sur de ne pas polluer ni déteriorer ce vestige de l'Ancienne Némésis, et ce jour sera un moment historique por tout l'Empire...

_________________
[19:26:24] lienrag: suis avec jagg msn
[19:26:32] Anne O'nyme: Mange le!
[19:26:37] lienrag: lol
[19:26:50] lienrag: non c'est mon ami a present


Dernière édition par Jenkins le Dim 28 Déc - 17:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'épave de l'Exodus   Dim 28 Déc - 17:05

Shocked Shocked Shocked Shocked affraid affraid affraid affraid (sa c' est du rp...)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'épave de l'Exodus   Lun 29 Déc - 13:15

magnifique cela fait longtemps que je n'en ai pas lu un aussi bien...

ps: si tu as besoin de vaisseau pour evacuer , la FRM est pret a t'aide...
Revenir en haut Aller en bas
Jenkins
Moderateur
Moderateur
avatar

Nombre de messages : 4211
Age : 27
Localisation : Derrière toi!!!!
Lieu de résidence : Dans ton c...anapé!!
Qui c'est qu'est l'plus floodeur? : 7991
Date d'inscription : 06/07/2008

Feuille de personnage
Identité :: Keyan Jenkins
Caracteristiques :: Vétéran
Autres caractéristiques:: Trou d’uc

MessageSujet: Re: L'épave de l'Exodus   Lun 29 Déc - 18:24

C'était l'ancienne Némésis, du 44 de Ogame ^^

La FRM n'existait pas encore, c'était bien avant...

_________________
[19:26:24] lienrag: suis avec jagg msn
[19:26:32] Anne O'nyme: Mange le!
[19:26:37] lienrag: lol
[19:26:50] lienrag: non c'est mon ami a present
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'épave de l'Exodus   Mar 30 Déc - 13:58

ok , mais par rapport a celestus , cela fait combien de siecle...
Revenir en haut Aller en bas
Jenkins
Moderateur
Moderateur
avatar

Nombre de messages : 4211
Age : 27
Localisation : Derrière toi!!!!
Lieu de résidence : Dans ton c...anapé!!
Qui c'est qu'est l'plus floodeur? : 7991
Date d'inscription : 06/07/2008

Feuille de personnage
Identité :: Keyan Jenkins
Caracteristiques :: Vétéran
Autres caractéristiques:: Trou d’uc

MessageSujet: Re: L'épave de l'Exodus   Mar 30 Déc - 19:56

On suppose entre 8000 et 7000 ans depuis l'arrivée sur Némésis (celle là, pas l'ancienne ^^)

Après... Le temps de vol, bah on sait pas... On espère trouver ça en retrouvant les carnets de bords de l'IA de l'Exodus, quand on aura ouvert le site

_________________
[19:26:24] lienrag: suis avec jagg msn
[19:26:32] Anne O'nyme: Mange le!
[19:26:37] lienrag: lol
[19:26:50] lienrag: non c'est mon ami a present
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'épave de l'Exodus   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'épave de l'Exodus
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Diorama 40k - L'épave du Dauntless
» Seeders : Exodus
» Sous la protection de Thor !
» Bataille de Brest - Dispariton de Karl Von Schwepenburg
» Journal du Krasnoarmeïsk

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Corporation des Systèmes Indépendants :: Station de l'Indépendance :: Le Temple :: Le Sanctuaire-
Sauter vers: